Photos Guy ROGER

Photos Guy ROGER

Musiciens amateurs, Patricia Decorce et Xavier Gérard dans le Sud-Sarthe viennent de créer un duo de nyckelharpas "Marjolaine & Cie". Petite visite sur leur lieu de répétition :

Qu'est-ce qu'une Nyckelharpa ? « C'est un instrument de musique du IXème siècle originaire de Suède appelée aussi vièle à clavier, qui fait partie de la famille des vièles à archets. La sonorité se situe entre le violon et le violoncelle. Il a 16 cordes, 4 rangées de claviers conçues pour jouer par demi-tons sur 3 octaves. Comme nous le portons soit sur nos genoux, soit en bandoulière, nous ressentons ses vibrations et l'expression "faire corps avec son instrument" prend là tout son sens. Il y a un regain d'intérêt dans les pays d'Europe du Nord et de l'Ouest, des groupes de hard-rock l'utilisent dans leurs formations. C'est une revanche pour cette Nyckelharpa qui aurait disparu si des luthiers suédois ne l'avaient ressuscité en 1970. » Précise Xavier.

Et "Marjolaine & Cie" ? « Nous nous sommes rencontrés en 2012 et avons découvert notre passion pour la Nyckelharpa. Né en avril 2015, "Marjolaine &Cie" a pour projet de la faire découvrir à un large public et l'intention de se rapprocher d'autres musiciens qui souhaiteraient partager leur passion avec la nôtre. Nous aimons nous produire dans des lieux atypiques (Lieux chargés d’Histoire, soirées à thèmes) et en petits comités, jouer, c’est du plaisir : celui de créer, d'être entendus, d'être ensemble et de le partager. Nous ne sommes pas des "techniciens du Nyckelharpa" mais des amateurs passionnés par un instrument passionnant. Depuis un an et demi nous travaillons un répertoire basé sur les musiques du monde. Actuellement, nous intégrons d'autres styles de musique types classique baroque, renaissance, orientales, ou blues. » Ajoute Patricia.

Quel est l’intérêt de la Nyckelharpa ? « Elle est un aboutissement pour nous deux. Notre formation musicale est classique et nous avons pratiqué depuis d'autres instruments. La Nyckelharpa 'est un instrument ancien mais moderne et contemporain dans ses possibilités techniques. Elle est adaptable à beaucoup de styles musicaux folk, jazz, classique, etc.. Sa forme et sa sonorité attirent et intriguent. Certains y voient un animal fabuleux des chapiteaux des cathédrales et entendent la résonance d’une cathédrale. Chacun, auditeur ou musicien y trouve sa part d'imaginaire. » Commente Xavier.

Et l'apprentissage ? « En France, il n'existe pas d'école. Les seuls cours se font lors de sessions d'initiation à Socourt (88). La Nyckelharpa étant un instrument rare, les joueurs sont amenés à pratiquer le "Débrouille toi toi-même". Avec Xavier, nous inventons notre propre méthode en se donnant les trucs et astuces améliorant le jeu. Il n'en reste pas moins que l'apprentissage est réellement un plaisir même s'il reste compliqué. » Explique Patricia.

« Marjolaine & Cie» Un duo de nyckelharpas à Château-du-Loir
Retour à l'accueil