Le Cotton Club a fait son Show à la Castélorienne

La troupe du Cotton Club, avec le sextet de Claude Tissendier, a mis le feu jeudi soir à la Castéloriene.

Réunies autour de petites tables rondes dans une ambiance feutrée comme le fameux cabaret des années 1930 à New-York, cent trente personnes ont été conquises par la grâce et la performance de cet ensemble composé de 6 musiciens hors pair, d'une chanteuse admirable, de 3 danseuses de claquettes et leur maître Fabien Ruiz.

Pendant 2 heures, les standards du jazz swing furent revisités, avec entres autres des œuvres de Duke Ellington, comme Caravan, de Louis Prima dans Sing, sing, sing, de George Gershwin avec I Got Rhythm. Le public a apprécié leur première leçon sur la théorie des claquettes donné par Fabien Ruiz.

C'est ce claquettiste de renommée internationale, qui avait été le coach et le chorégraphe du film aux 5 Oscars  “ The Artists” avec Jean Dujardin dans le rôle principal. « Si on veut attirer et fidéliser le public à la Castéloriene, il faut programmer des spectacles de qualité » Confie Béatrice Pavy-Morançais.

Pour la première fois, lors d'un spectacle, l'association « Aux P'tis Soins » apportait une note de convivialité en proposant au public un arrêt devant leur bar culturel de proximité.

Le Cotton Club a fait son Show à la Castélorienne
Le Cotton Club a fait son Show à la Castélorienne
Le Cotton Club a fait son Show à la Castélorienne
Le Cotton Club a fait son Show à la Castélorienne
Retour à l'accueil