La Bibliothèque-Ludothèque municipale porte désormais le nom de Juliette Drouet

Jeudi dernier, Béatrice Pavy-Morançais en présence des comédiens Anthéa Sogno et Sacha Petronijevic, a dévoilé la plaque baptisant la Bibliothèque-Ludothèque du nom de Juliette Drouet.

Ces deux comédiens présentaient à la Castélorienne le soir même, pour la 729 ème fois, la pièce « Victor Hugo, mon amour » qui évoque l'histoire de ce couple mythique et mémorable qu'ont formés Juliette Drouet et Victor Hugo, rencontre, désir, amour, jalousie, exil, un demi-siècle d'amour, ponctué par 23 650 lettres échangées.

« Il est peu de femmes honorées, pourtant influentes et au soutien indéfectible, qui apportent courage, lucidité, intelligence et culture. Toutes ces femmes confirmant l'adage populaire qui nous dit que derrière chaque grand homme se cache une femme » exprimait Béatrice Pavy-Morançais.

Grâce au travail d'inventaire et de préservation, Juliette Drouet a permis de conserver intacte les lettres échangées entre elle et Victor Hugo, faisant là, œuvre littéraire. « Merci à la ville de Château-du-Loir, qui honore aujourd'hui cette femme qui a alimenté l’œuvre de Victor Hugo et sauvé entres autres le manuscrit des Misérables. C'est la première fois, que nous inaugurons une bibliothèque qui intervient à la suite de notre rencontre au festival d' Avignon, et c'était mon rêve depuis longtemps. Puisque les paroles s’envolent et que les écrits restent, j’ai écris une longue lettre au Président de la République, au Ministre de la Culture, à tous les Maires des villes dans lesquelles nous avons joué et jouerons notre spectacle, pour les encourager à honorer Juliette Drouet, en lui octroyant ici une rue, là un parc, ou un jardin, ou une bibliothèque » expliquait Anthéa Sogno, créatrice de la pièce « Victor Hugo, mon amour »

 La Bibliothèque-Ludothèque municipale porte désormais le nom de Juliette Drouet
 La Bibliothèque-Ludothèque municipale porte désormais le nom de Juliette Drouet
 La Bibliothèque-Ludothèque municipale porte désormais le nom de Juliette Drouet
Retour à l'accueil