Vandalisme à Vouvray sur Loir : l’éléphante est orpheline.

Vandalisme à Vouvray sur Loir : l’éléphante est orpheline.

Mais qui peut s’acharner ainsi sur un animal sans défense ? L’éléphanteau, situé au carrefour de la rue nationale et de la rue Oscar Monéris à Coëmont sur la commune de Vouvray-sur-Loir pensait être à l’abri près de sa mère, vivant dans un cadre verdoyant et entretenu. Mais hélas, c’était sans se douter que de redoutables prédateurs sans cœur ni loi, rôdent dans le secteur. Les armes du massacre sont restées sur place, mais l’enquête est pour l’instant sans résultat.

Les géniteurs de ces paisibles animaux en restent bouche bée. Qui peut se cacher derrière de tels actes incompréhensibles ? Quelle éducation ont-ils reçus ? Les enfants de Vouvray sur Loir, tout comme leurs parents sont tristes maintenant. L’éléphante est condamnée à finir sa vie, seule, sans sa progéniture, n’ayant plus la force ni l’envie de donner à nouveau la vie. Elle reste seule pour servir de point de repère à ce carrefour très agité, trop agité ? Oui, sûrement, tout comme les inconscients qui génèrent de tels actes inutiles qui ne les honorent point.

Vandalisme à Vouvray sur Loir : l’éléphante est orpheline.
Retour à l'accueil