Mobilisation des parents d'élèves de l’école du Point-du-Jour

Mercredi, lors du carnaval, les parents d'élèves ont manifesté leur mécontentement, contre la fermeture d'une classe de l'école du Point du Jour.

« À la rentrée prochaine, l'école du Point-du-Jour devrait avoir 90 élèves inscrits pour un seuil de fermeture de 99. De 19 élèves en moyenne actuellement, ce nombre sera porté à 22,5. Nous pourrions dire que cela est encore acceptable. Mais pour nous parents, certaines spécifications de l'école ne sont pas prises en compte : La section ULIS (12 élèves) qui effectue des inclusions dans différentes classes. Donc sur des temps ponctuels dans la semaine, la classe est augmentée de 2 à 3 élèves par l'accueil d’une dizaine d’élèves des gens du voyage ayant de grandes difficultés avec un niveau inférieur à leur âge et qui disposaient jusqu’à l’année dernière d'un éducateur spécialisé. Nous pourrions être en zone d'éducation prioritaire, le seul critère qui nous manque est la taille de l'agglomération trop petite (discrimination du monde rural), ce qui permettrait d’avoir des moyens supplémentaires ainsi qu'un seuil de fermeture de classe à 83 élèves et non 99. Pour la suite de nos actions, nous faisons circuler une pétition contre cette fermeture de classe et comptons la remettre à notre inspecteur de l'éducation nationale. Pour d'autres actions : nous en discuterons entre parents » fait savoir Teddy Mussault, parent élu à l'école du Point du Jour.

Mobilisation des parents d'élèves de l’école du Point-du-Jour
Mobilisation des parents d'élèves de l’école du Point-du-Jour
Mobilisation des parents d'élèves de l’école du Point-du-Jour
Mobilisation des parents d'élèves de l’école du Point-du-Jour
Mobilisation des parents d'élèves de l’école du Point-du-Jour
Retour à l'accueil