Une cuisine thérapeutique à La Pléiade

Inauguration d'une cuisine thérapeutique pour les personnes désorientées de l’EHPAD La Pléiade

 

Mercredi, à l'EHPAD La Pléïade, les représentants du Lions Club Val du Loir, ont remis un chèque de 2000 euros à Pierre-Henri Guillet, directeur du Centre Hospitalier de Château-du-Loir.

Cette subvention permettra à financer une partie de l'équipement de la cuisine thérapeutique de l’Unité pour Personnes Âgées Désorientées. Selon l’Inserm, en 2010, 860.000 Français étaient touchés par la maladie d’Alzheimer . D’ici l’année 2050, ce chiffre devrait tripler. La maladie d’Alzheimer représente un défi de santé publique majeur.

Pour ralentir les effets de cette maladie, des ateliers de cuisine thérapeutiques sont proposés dans certains centres hospitaliers afin d'améliorer les conditions de vie de leurs patients.

Le premier atelier a eu lieu le 08 mars 2016 dans l’Unité pour Personnes Âgées Désorientées (UPAD). C’est dans ce cadre que le Centre Hospitalier de Château-du-Loir a sollicité une subvention du Lions Club pour le financement d’une partie de l’équipement de la cuisine thérapeutique en novembre 2015.

Le Lions Club a répondu favorablement à ce projet en accordant un financement de 2000 euros, permettant d’acquérir les équipements de la cuisine (plaque à induction, four électrique, centrifugeuse, crêpière, ustensiles).

Une cuisine thérapeutique à La Pléiade
Une cuisine thérapeutique à La Pléiade

« Cet atelier permettra l’entretien des capacités restantes tout en travaillant la mémoire et développera les capacités motrices. La convivialité sera renforcée, tout comme la lutte contre les risques de dénutrition. La finalité du projet de cuisine thérapeutique à La Pléiade est de proposer aux 14 résidents de cette unité, une activité qui leur procure réussite et valorisation. Les familles découvrent la capacité à réaliser de leurs proches, le résident regagne l’estime de sa famille » précise Marie Leroy, Directrice adjointe.

Toujours dans le souci d'améliorer le quotidien des personnes vulnérables, un jardin thérapeutique est également en cours d'aménagement par les élèves de la section aménagements paysagers de la Maison Familiale Rurale de Verneil-le-Chétif, celui-ci sera à disposition des malades au cours du mois de juin.

Une cuisine thérapeutique à La Pléiade
Retour à l'accueil