Jean-Pierre, Pierre, Aurore, Juliette, Guillaume , au second plan:  Florence et Claudine

Jean-Pierre, Pierre, Aurore, Juliette, Guillaume , au second plan: Florence et Claudine

Le 12 juillet 1916, naissait Juliette Dagorne à Mur-de-Bretagne. Cent ans après, entourée de sa famille, celle-ci a été félicitée par la municipalité, représentée par les adjoints, Véronique Defais, Nicole Mounier et Hervé Roncière, qui lui ont offert un bouquet de fleurs pour fêter son centième anniversaire.

Avec son mari, Pierre Foubert, qui fut adjoint sous plusieurs mandatures, ils ont tenu une entreprise d'horticulture avenue Jean Jaurès, époque où le commerce était florissant à Château-du-Loir. Après le décès de son mari en 1989, Juliette vit seule chez elle et assure son quotidien avec l'aide d'une aide ménagère, et de son fils, Jean-Pierre et Claudine, son épouse, qui demeurent à Château-du-Loir.

Arrivée à l'âge de 3 ans à Château-du-Loir, ses parents avaient pris un café épicerie, « Le Pichet Rouge » en 1919, là où se trouve actuellement l'Auberge de l'Ire.

« C'était l'époque où le chemin de fer marchait bien, il y avait beaucoup de cafés » rappelle-elle. « il y a encore quelques années, ma mère fréquentait le club de scrabble, et joue toujours au sudoku, aux mots fléchés et lit des revues d'actualités  » fait savoir son fils Jean-Pierre.

On demande toujours le secret de longévité des centenaires, mais par les confidences de Guillaume, son petit-fils, celui-ci nous apprend que Juliette a bon appétit surtout en ce qui concerne les desserts.

Juliette Foubert

Juliette Foubert

« J'ai mal nulle part, un peu fatiguée de temps en temps. Le matin, je fais la cuisine, je regarde la télévision, et l'après-midi, j'ai plusieurs copines qui viennent me voir, pour jouer ensemble » ajoute Juliette Foubert. Château-du-Loir semble propice pour vivre longtemps, une ancienne commerçante de la ville, résidant à la Maison de retraite de Chahaignes, vient de fêter ses 105 ans. «Pour l'an prochain, une résidente du Foyer logement des Vertolines, aussi ancienne commerçante, sera à l'honneur »  révèle Véronique Defais adjointe aux affaires sociales.

Retour à l'accueil