D'une passion à la création, il n'y a qu'un pas
D'une passion à la création, il n'y a qu'un pas

Pierre Gauthier, président de l'association de l'AMHE du Maine (Arts Médiévaux Historiques Européens) vient de créer sa micro-entreprise d'artisan coutelier. L'entreprise viendra compléter son métier d'animateur au Centre Social Loir et Bercé. Cette création est en lien avec sa passion des armes et du feu. « C'est à l'âge de 16 ans, invité chez un maréchal-ferrant, nous avions fait un barbecue sur la forge, et celui-ci m'a invité à m'en servir. Ce fut pour moi une révélation, qui me permettait de découvrir que l'on pouvait fabriquer des outils avec un marteau et une forge »

 Pierre Gauthier, qui demeure à Verneil-le-Chétif, a appris les bases du métier, en suivant une formation de chaudronnerie, de ferronnerie, de métallerie, et une formation complémentaire d'escaliéteur-rampiste dans le but de créer un jour son entreprise, c'est le cas aujourd'hui. Celui-ci s'est aménagé un petit atelier avec forge à charbons, à gaz, soufflet manuel, enclume etc. L'atelier ne possède pas d'électricité, car l'artisan travaille à l'ancienne.

D'une passion à la création, il n'y a qu'un pas

« C'est une manière différente de travailler avec le même résultat . J'essaie d'avoir une démarche écologique, je ne consomme pas d'électricité, et fais de la récup' pour la matière première, telles que des dents de râteaux faneur, des lames de ressorts, des lames de tronçonneuses. J'aime bien faire des couteaux complets avec les manches de différentes matières, buis, hêtre, cuir, bois de cerf, des dagues de chasse, des outils tranchants comme des petites serpettes de jardin. Je travaille à la demande, et je crée le dessin avec le client. Je peux faire aussi de l’affûtage, de la restauration de vieux couteaux et de la ferronnerie décorative en petite pièce » précise l'artisan.

 Pierre Gauthier exposera ses outils lors du troc'plantes de dimanche à Jupilles. Renseignements au 06 45 04 67 24 -

Page Facebook: https://www.facebook.com/atelierexosphere/

D'une passion à la création, il n'y a qu'un pas
D'une passion à la création, il n'y a qu'un pas
D'une passion à la création, il n'y a qu'un pas
D'une passion à la création, il n'y a qu'un pas
D'une passion à la création, il n'y a qu'un pas
Retour à l'accueil