Lundi après-midi, au Centre Hospitalier de Château-du-Loir, le directeur Pierre-Henri Guillet a présenté ses vœux à l'ensemble du personnel, en présence de Béatrice Pavy-Morançais, Présidente du Conseil de surveillance, Vice-présidente du Conseil Départemental, Régis Vallienne, Vice-président du Conseil Départemental, Frédéric Pasquier Président de la communauté médicale.

Le retour à l'équilibre financier, « Le déficit annuel de 1 000 000 euros est passé à 0 euro », a permis de recevoir de l'Agence Régionale de Santé une enveloppe de 400 000 euros pour consolider le bilan. Le Centre Hospitalier entre dans une deuxième phase avec des projets plus structurants. Le directeur a fait un tour d’horizon de 2016, évoquant les ressources humaines, celui-ci a assuré que le climat social est sain grâce aux organisations syndicales qui ont su entendre un discours transparent.

« Faire des prévisions d'activité sur 5 ans, est un défi permanent, car on ne maîtrise pas les prix de l'entreprise qui sont des tarifs imposés par l'assurance maladie, ainsi que le budget des ressources humaines » fait remarquer le directeur.

Côté technique, un groupe électrogène a été acquis. Quarante résidents de la gériatrie ont été transféré au deuxième étage de l'EHPAD de La Pléiade, ce qui améliore la prise en charge par la réduction des chambres doubles. Le système de santé prévoit un nouveau mode de coopération entre les établissements publics de santé à l’échelle d’un territoire, avec les « Groupements hospitaliers de territoires » (GHT). Son objectif est de garantir à tous les patients un meilleur accès aux soins en renforçant la coopération entre hôpitaux publics autour d’un projet médical. « Nous devrons veiller malgré ce mode de coopération, à conserver notre identité, à conserver notre spécificité et notre proximité » tient à préciser Pierre-Henri Guillet.

 

Le Projet phare de 2017, sera de remodeler le projet d'établissement qui obéit à une demande de l'ARS, qui est prêt à miser très lourdement en terme financier. «Bravo et merci à tous ceux et celles qui ont œuvré et fait les efforts pour redresser l'établissement, alors on ne peut que déplorer l'énergie négative de certains, qui tentent de détruire ce qui a été construit » conclut le directeur.

Après la présentation des vœux par les personnalités, a eu lieu la remise des médailles d’honneur régionale, départementale et communale, échelon argent à Laëtitia Allard, Sandrine Lecuyer, Dominique Renard, Sandrine Rohee, Catherine Travaillard, Valérie Roffi. Onze agents ont fait valoir leurs droits à la retraite, chacun d'eux a reçu un bouquet de fleurs.

2017, année de transition pour le Centre Hospitalier de Château-du-Loir
Retour à l'accueil