A  Château on a pas de château, ni de Loir
mais on a des:
 Prisons
 
Au pied de la motte du « donjon » furent creusées les anciennes prisons
vers 1770.

La base du "donjon", seul reste de l'ancien château est constituée d'un énorme bloc de pierre de tuffeau habillé de murs en pierre sèche. A son pied ont été creusées dans le roc de curieuses prisons dont les portes et impostes à entourage de grès toujours solides sont garnis de leurs serrures, ferrures et guichets anciens.

undefined


Trois énormes portes de bois avec des serrures forgées
Dans le caveau central il y a 2 cellules.

undefined

La chaîne des forçats se dirigeant vers Rochefort ou Brest faisaient un arrêt dans ces geôles Castélorienne. Ces transport se faisait en charrettes découvertes jusqu’en 1837
La maison du geôlier se trouve placée sur le côté droit.
Des barreaux de fer sont visibles sur la fenêtre.

undefined


undefined

La Chaîne des Forçats s’arrêtait à Château-du-Loir et le Docteur Manceau était qualifié de médecin des Forçats. Elle se rendait au port de Rochefort d’où s’embarquaient annuellement 150 forçats.

Au départ on leur mettait  au cou un collier de fer. Une chaîne suspendait à ce collier qui était relié à une autre chaîne plus longue et plus pesante qui sépare en 2 files une trentaine d’hommes.

Cette section de condamnés s’appelle un cordon.

L’ensemble de 4 à 5 cordons s’appelle une chaîne.

Les condamnés sont placés sur de longues charrettes où ils sont assis dos à dos,
exposés au regard du public.

A partir de juin 1837 on les transportait en voitures bâchées. La nuit ils sont enfermés dans une grange et couchent sur la paille sans quitter leurs vêtements ni leurs fers.

A l’arrivée au port on leur place à l’un et à l’autre pied la manille qu’ils doivent garder pendant toute la durée de leur peine.

C’est une espèce d’anneau fixé au dessus de la cheville du pied et rivé à coups de marteau. Cet anneau est en acier cémenté et ne peut être que brisé.

Voir le site


 
undefined
Alors si on pouvait les garder en état et les ouvrir pour la journée du patrimoine
 
Retour à l'accueil