Et si nous parlions patois !!!!! 



 

Merci à Christine Hérin pour l'envoi de ce document

Avare : "Il est près d’ses sous, il a l’gousset constipé ".

Avec : "J’vâs aller au marché, ven-tu à quanté mê ?".

Bavard : "C’en est eun’ goul’ de rabette !".

Bavarder : "Au lavouër (lavoir), les bonn’s femmes ê’ n’arrêtant point d’tatiller (ou Jaboter)".

Bouton de col : "L’pépe I’ roussait, i’n’arrivait pas à boutonner son tibi ! ".

Chauve : "Il a la tête comm’ un coin d’beûrre".

Coiffeur : "Faut qu’tailles au toûzeux".

De mal en pis : "P’us qu’ça va, et p‘us qu’c’est pire ".

Jambes maigres (1) : "Il a des mollets comm des barriaux d'cage à moiniaux".

Jambes maigres (2) : "Il a des mollets d’cô’".

Effronté : "Il a un sapré culot, i’ n’a point chié la honte".

Ennuyer : "Ah! Tu m’hébètes avec tes berlaud’ries !".

Expression (1) : "Faut l’temps pour tout".

Expression (2) : "Les p’us pressés vont d’vant".

Expression (3) : "Pour avouër du bon persil, il faut êt’e menteû".

Expression (4) : "En rout’, mauvais’ troupe".

Expression (5) : "Un yeuvre (lièvre) ou un bossu, c’est kif-kif bourricot".

Expression (6) : "J’peux point porter c’sac là ; il est trop lubre (lourd) pour mè (moi) ".

Faillite : "I’n’gu’y reste p’us ren, il a mangé la gernouille (grenouille)".

Figure maigre (1) : "Il a eun' goule à biser eun' bique entre les deux cornes".

Figure maigre (2) : "Il a eun' goule à biser eun' bique entre les deux cornes".

Goinfre : "Vaut mieux l’avouër en photo qu’en pension ".

Petit : "C’est un Bâsducul".

L'habit ne fait pas le moine : "Est point les pieumes qui font l'mouéniau".

Mauvais fond : "C’est point d’la mér’laine".

Proverbes (1) : Femmes bavardes : "Femm’ qui cause et poule qui pond font du bruit dans la méson".

Proverbes (2) : Bavard à table : "Tout’ berbis qui bêle pê’ la goulée".

Rusé : "I’ sait nager là où y’a point d’iau".

Stupide : "Il est d”gourdi comm’un manch’ de pelle".

Un gamin turbulent : "Il a l’Yâble (diable) dans la piau (peaux)".

Une affaire louche: "Y’a d’l’auboû’ dans c’t”affair’ là ".

Une personne effrontée : "Ben, ell’a du culot, ell’a pâs chié la honte ! ".

Valeur faible (1): "Ca vaut ren (rien) en tout".

Valeur faible (2): "Ca vaut pas un pet d’lapin".

Valeur faible (3): "C’est de la roupie d’sansonnet".

Vaniteux : "Le v'la qu'arriv', la goule (tête) enfarinée".

 

 

 

Retour à l'accueil