La Marie ç'qu'al est amballe d'pis qu'al a un bourri !
A matin, ça qu'avait cheu des dallées d'iao. La Marie, al'tait
environ charreyer sa buée dans l'baniao pou' la rincer au douet, avec l'bourri, ben su !
A' tirait du grand, a'f'zait d'la geste ! ... Ca rouettait, ça rouettait ben, ça descendait au guiab la d'vallée ...
Et v'la t-y pas que l'sacré bourri, il a pou' d'eun' marée d'iao !!! i'fait un éca'.....et berdado, le v'la débiroté dans l'foussé.....l'baniao, i' dévire aussite, et la buée avec et la Marie itou.
- Heu là, mon grou'fé, mon p'tit fé tout prop' qu'à s'mint à quérier la Marie en se r'levant tout'guénée d'bo.....
A'l'tait pus amballe en tout, ça c'est mé qui vous l'dis. C'qu'a c'est afflonée su' son bourri...i'n'a r'çu eun berdancée.
Pouv' bourri


Dany
Retour à l'accueil