À l’origine, la fonction de l’épi de faîtage est de protéger une pièce de charpente (poinçon de comble). On le trouve le plus souvent   au-dessus des lucarnes  ou encore aux extrémités des toits. Il a aussi une fonction décorative ; aujourd’hui celle-ci est prédominante.

Alors levons les yeux
Voici quelques modèles en ville








 

La matière employée pour leur fabrication est généralement le zinc, plus sophistiqués, ils peuvent prendre la forme de boule, de girouette voire être couplés avec un paratonnerre... Ils peuvent être assortis d’une frise de faîtage (crête) plus ou moins ajourée.


 

 
En terre cuite (vernissée)  



 2 beaux modèles


 
___________________

Voici 3 photos d'épis fabriqués dans les faïenceries de St Christophe
(XVIIIe siècle).
Deux d'entre eux sont encore en place sur un toit de la rue Chaude, le troisième, daté de 1762, a été déposé il y a quelques années et est conservé bien précieusement par sa propriétaire.
Lionel ROYER



Retour à l'accueil