1937 - 1939

Accueil des réfugiés Espagnol

à Château du Loir

 

De 1936 à 1939 : Un soulèvement militaire conduit par le général Francisco Franco et ayant pris son origine au Maroc se propagea rapidement dans tout le pays et fit éclater la guerre civile espagnole   

Franco proclame sa victoire totale le 1er avril 1939. 

 Ce lundi 7 Juin 1937, vers 20h. un train spécial arrive en gare: 400 réfugiés de la région de Bilbao, via La Rochelle.  

Monsieur Perrin Maire de l'époque avait rapidement aménagé un centre d'hébergement dans l'ancien local de  "La boîte Métallique" rue du 11 Novembre. Assisté de son Conseil, il mit tout en oeuvre pour assurer le meilleur accueil à ces malheureux, en majorité  des femmes, des enfants, des vieillards. Il fit appel à la générosité des Castéloriens.  

Très rapidement de nombreux réfugiés sont répartis au départ de Château du Loir dans la Sarthe et notamment à la Flèche.

Le 28 Juin 1937, un nouveau contingent de 140 réfugiés de Santander arrive en gare de Château du Loir. 

Grace à la rapidité de l'équipe municipale, les gros problèmes sont résolus. 

Deux galas de bienfaisance sont organisés et rapportent la somme de 2100 Francs de l'époque. 

Lors de sa séance du 18 Août 1937, le Conseil Municipal est informé par le Maire que 326 personnes sont à 
et instant au centre d'accueil.
 

Le Maire se plait à constater la parfaite tenue des réfugiés et l'excellence des sentiments qui les animent envers les Castéloriens. 

Il faut savoir que des familles ont été dissociées, enfants perdus, maris emprisonnés. 

Pendant la guerre de 1940 les Espagnols participent nombreux  au combat et libérèrent de nombreuses villes françaises.

On estime que plus de mille d'entres eux contribuèrent à la libération de Paris. 

Les années passent, l'Espagne va mieux, certains réfugiés retournent au pays, les autres préfèrent rester en France. 

C'est pour cela que parmi vos amis il y a des Gomez, des Rueda, des Garcia ... 

Voila un bel exemple d'intégration.  



Nous remercions Anita Clément et Pierre Eprond
 pour ces documents et témoignages.   

   Pour en connaître plus

 

 

 Le 23 décembre 1938, Franco lance ses armées sur la Catalogne. 
Un mois plus tard, Barcelone démoralisée tombe (26 janvier 1939). Au nord, sur les routes, des cohortes de réfugiés républicains fuient l'avancée franquiste. 
En quelques jours, 400.000 d'entre eux franchissent les Pyrénées jusqu'au 10 février 1939 quand les troupes de Franco atteignent la frontière française. 
A Madrid, espérant pouvoir négocier une reddition "honorable" avec Franco, un colonel républicain (Casado) organise un coup de force qui va accélérer la débâcle. Le 28 mars 1939, la capitale tombe aux mains des troupes franquistes.   

Retour à l'accueil