NON AUX PESTICIDES
 
L’ASPIE (Association Sarthoise pour la Protection et l’Information sur l’Environnement) soutient la campagne « SEMAINE SANS PESTICIDES » que relaient de nombreuses communes en France.
L’an dernier à cette époque nous avions publié un numéro du PETIT ECHOLOGIQUE sur le ROUND UP dont la molécule de base le glyphosate est tombé dans le « domaine public » donc peut être utilisé par de nombreux producteurs de pesticides.
Les pesticides sont de plus en plus mis en accusation notamment pour les dommages qu’ils causent à l’environnement : pollution de la terre, de l’eau, mais aussi à la santé humaine.
L’excès d’utilisation par l’agriculture productiviste est la source de nouveaux cancers, ce qui est évoqué dans le film documentaire de Jean-Paul JAUD « NOS ENFANTS NOUS ACCUSERONT » que près de 400 personnes dont 5 élus municipaux ont vu à Château du Loir en Février.
Des mesures commencent à être prises par des collectivités pour en réduire l’utilisation et dans le milieu agricole mais beaucoup trop lentement. Il y a urgence à prendre la mesure de ce qui encore sauvable sur la planète, notamment l’eau et la santé humaine et animale.
Ce n’est pas le cas de toutes, la preuve depuis deux jours, la commune de LUCEAU traite abondamment les bords de routes communales, les pieds de panneaux, les trottoirs, les bords de murs. Heureusement la pluie tarde à venir ce qui va ralentir le ruissellement vers le ruisseau via le réseaux d’évacuation des eaux pluviales.
Nous rappelons s’agissant de la protection de l’eau qui va devenir rare que vient de se terminer à ISTANBUL le forum mondial de l’eau dont les conclusions sont loin de satisfaire les ONG participantes puisque les nations n’ont pu se mettre d’accord sur « l’urgence à agir » face à la crise mondiale mondiale de l’eau qui nous attend.
 
Joël BELLENFANT
Retour à l'accueil