Quel bonheur ! Il neige.

De timides flocons commencent leur manège

En tourbillonnant, virevoltant,

A chaque instant.

  

                                     Continuant leurs débandades,

                                         Sans cesse, par myriades,

                                             Avec leurs cabrioles,

                                   Ils forment une joyeuse farandole.

 

                 En cristaux désordonnés,

               Se déposant sur le sol gelé,

      Les flocons dessinent un joli tapis blanc,

                Faisant la joie des enfants.

 

                Avec ton manteau scintillant,

Tu n’es qu’enchantement.

Ta blancheur immaculée

N’est que pureté.

 

Lorsque tu glisses sur nos visages,

Nous sommes d’autres personnages.

Ta légèreté et ta fraîcheur

Nous procurent le bonheur.
                      
                                                        Josette et Christine

 



neige2



 neige1



 neige3

Retour à l'accueil