Dans le cadre de l’exposition temporaire « Les Trognes, arbres têtards ou d’émonde » de la Maison botanique de Boursay, Carnuta a proposé une sortie sur le terrain 

« A la découverte des trognes »

 

 C'était Dimanche 14 novembre 2010

Parcours sur Jupilles  

 

avec Dominique Mansion

Artiste, illustrateur, naturaliste, Dominique Mansion  dessine des plantes depuis plus de vingt ans pour l'édition et pour la presse. En 1999, il crée le Jardin des trognes au Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire. Infatigable défenseur du bocage, il œuvre aujourd'hui, avec la Maison Botanique de Boursay pour la reconnaissance des trognes (arbres têtards et arbres d'émonde) en France et en Europe.

 

Trognes 7699

 

__________________ 

 

Texte de Dominique Mansion

 

 

" La trogne, c'est un arbre taillé périodiquement, et toujours au même niveau de coupe. Cette taille favorise l'émission de nombreux rejets feuillus. Il existe de nombreuses variantes dans la manière de tailler : arbre têtard (taille sommitale), arbre d'émonde (taille latérale), chandelier, têtes de chat, etc.. Si l'arbre est étêté, il se présente alors comme un taillis surélevé, dont les repousses sont préservées de la dent du bétail. "

  

Partout répandue en France et en Europe cette taille de l’arbre champêtre reste pourtant méconnue voire méprisée du grand public. " 

 

  

 

Trognes 7659

 

 

 

Trognes 7666

 

 

" Trogne " est un terme de la région du Perche, que nous employons pour désigner tous ces arbres paysans aux formes multiples : arbre têtard, arbre d'émonde, arbre recépé. Dans chaque région de France et du monde, ces arbres ont un nom local :

" émousse " en Mayenne, " ragosse " en Bretagne, " touse " dans le Nord de la France, etc.

 

Trognes 7669 

 

 

 Trognes 7674

 

 

 

Trognes 7676 

 

Pourquoi s'intéresser aux trognes ?

 

Trognes 7677

 

"Elles sont très menacées. Pratiquement aucune trogne n'a été créée depuis 50 ans, pour remplacer celles qui disparaissent. La plupart sont arrachées avec les haies. Les autres ne sont plus taillées, et les années passant, le risque augmente qu'elles éclatent sous le poids d'un houppier devenu trop lourd, surtout quand le tronc est creux. Pourtant ces arbres paysans sont le témoignage vivant du long compagnonnage de l'homme et de l'arbre. Ils sont une marque du paysage propre à chaque région."

 

 

Trognes 7689 

   

 

 

Trognes 7705

 

 

 

Trognes 7709

 

 

 

 

Trognes 7715

 

 

 Trognes 7723

 

 

 

Trognes 7724

 

 

Un écosystème

 

"Et oui, sur une trogne vous trouvez à la fois du terreau, du bois tendre, du bois mort, des feuilles, de la sève, etc. On y trouve donc aussi toute la panoplie d’insectes qui y sont associés (tout un tas de coléoptères et d’hyménoptères notamment) ; directement on retrouve les oiseaux qui se nourrissent de cette petite faune. "

 

 Trognes 7725

 

 

 Trognes 7727

 

 

 

Trognes 7730

 

 

 

Trognes 7732

 

 

 

Trognes 7733

 

 

 

Trognes 7734 

 

 

Trognes 7745 

 

 

Trognes 7738

 

Trognes en danger !!!!

 

Depuis quelques années des entreprises prospectent à la recherche de trognes de chêne et de frêne (dans la région).

Les opérations sont conduites discrètement et promptement. Les trognes sont d’abord repérées sur le terrain puis le contact est pris avec le propriétaire à qui l’on propose une somme pour ses vieux arbres. L’accord conclu tout va très vite : une équipe vient débiter les trognes en laissant sur place les branches du houppier, puis les grumes sont stockées le long d’une voie d’accès en dur pour être chargées sur un camion équipé d’une grue. En une semaine l’affaire est rondement menée, comme ce fût le cas à Ternay fin octobre 2006.

 

Pourquoi ces prélèvements qui font penser à ceux opérés sur les essences nobles des forêts tropicales ? Il semble qu’il y ait un marché en plein essor, notamment vers l’étranger, pour la loupe de luxe (tableaux de bord automobiles, mobilier de prestige, marqueterie, tournage ?).

 

Tout ceci ne serait pas aussi dramatique si le patrimoine des trognes était renouvelé et la descendance assurée, si les trognes abritant des espèces rares ou protégées étaient épargnées car dans ce cas il s’agit clairement d’opérations illégales, si ce pillage ne concernait pas un patrimoine qui avait jusque là échappé à l’arasement ou au remembrement.

 

   

Trognes 7739 

Marcel Olivier participant à cette randonnée

interviewé par FR3 Pays de Loire 

 

Trognes 7744 

 

Retour à l'accueil