Depuis quelques années, les laïcs prennent de plus en plus de responsabilité pour la célébration des funérailles. Ils participent à l'accueil des familles en deuil et à la préparation des obsèques.

Rencontre avec Jean Vignaud, l'un des 6 participants bénévoles de l'équipe funérailles de l'ensemble paroissial de Château-du-Loir.

Votre mission, est-ce dû au manque de vocation des prêtres ?

Dans le diocèse du Mans, les équipes funérailles intégrant des laïcs sont des réalités très anciennes et bien connues de tous. La nouveauté a été qu’à partir de 1988 des laïcs ont été missionnés pour non seulement accompagner les familles touchées par le décès d’un des leurs, mais aussi présider la célébration des funérailles. Il se trouve que cette nouveauté s’est développée en même temps qu’on a relevé une réduction du nombre des séminaristes se préparant à la prêtrise. Mais que recouvre vraiment cette coïncidence ? N’est-il pas imprudent par exemple de rapprocher la demande de crémation à Paris d’une insuffisance des places dans les cimetières parisiens ? Votre question appelle une réponse qui mérite un assez long développement qui sort du cadre de ce questionnement.

Quelle est votre motivation pour cette mission ?

Elle est constante, humble, et toujours en question. Comme chrétien cette mission correspond à un service de notre Église : l’accompagnement des familles pour la prière des funérailles. Nous appelons la miséricorde de Dieu sur les défunts et les familles. Nous essayons de faire partager des signes de la présence de Dieu dans la vie des hommes et des femmes. Et corrélativement, nous accomplissons une partie du travail de deuil qui consiste à permettre aux éprouvés de trouver les mots nécessaires à l’expression de ce qu’ils ressentent. Les très beaux hommages faits aux défunts par les enfants et surtout les petits-enfants lors des funérailles que nous présidons témoignent de ça. Mais pas que cela.

Comment se fait le recrutement, la formation ?

C’est une demande du curé de paroisse qui enclenche la formation des laïcs qui acceptent de répondre positivement. Elle se déroule en deux séquences : la première consiste à recevoir la formation pour accompagner la célébration des funérailles, la seconde prépare à l’accueil et l’accompagnement des familles en deuil et à la présidence des célébrations. Les deux modules sont distincts. Cependant on ne peut pas faire l’impasse du premier. La formation est répartie sur deux années. Elle est du type « 72 heures ».

Quelle est la composition de l'équipe paroissiale ?

Pour cette année 2018, sur notre ensemble de paroisses qui correspond au territoire de 23 communes d’avant les réformes récentes, jusqu’à 6 laïcs ont mission de présider des célébrations de funérailles. Ils œuvrent avec les deux prêtres : le père Albert Kwon, vicaire, et le père Bruno Delaroche, curé, qui sont tenus informés des services demandés dans l’ensemble paroissial.

Comment se prépare une cérémonie ?

Lors d’un décès, les familles, et plus largement ceux qui sont concernés, s’adressent en premier lieu à une entreprise de pompes funèbres. Celles-ci prennent contact avec la paroisse pour convenir du lieu et de l’heure de la célébration. Ensuite, lors d’une rencontre avec une partie de l’équipe d’accompagnement des familles en deuil, on arrête d’autres éléments de la célébration tels que le choix des chants, des textes, des musiques et certains éléments du rituel (gestes, déplacements, lecteurs etc.). Mais, il faudrait parler aussi de l’accompagnement pour avoir une meilleure information sur ce qui se passe à ce moment-là.

Comment vivez-vous cette mission ?

A la grâce de Dieu

Réactions des familles ?

Leurs témoignages pour nous encourager dans l’accomplissement de cette mission sont toujours précieux. Mais certains ne passent pas par les mots. Nous recueillons aussi les signes des grâces reçues qui font suite à la prière des funérailles.

De gauche à droite: Jacques Charbonnel, Marthe et Édouard Gouyé-Martignac, Jean Vignaud, Daniel René

 Au second plan: le Père Bruno Delaroche et le Père Albert Kwon Hyeung Bae

 

 

Retour à l'accueil