Les 4 élus de l’opposition municipale (Thérèse Croisard, Pascal Rousier, Nadine Ragueneau et Hajiba Ouzaïd) démissionnent du Conseil Municipal de Montval-sur-Loir.

 

Nadine Ragueneau, Pascal Rousier, Thérèse Croisard,

Hajiba Ouzaïd, (absente sur la photo)

Communiqué :

Les 4 élus de la liste « Ensemble poursuivons », menée par Michel Auville aux élections municipales de 2014, ont démissionné en bloc du Conseil municipal de Montval-sur-Loir. Ils s’en excusent auprès des Castéloriennes et Castéloriens, en particulier ceux qui avaient voté pour eux et qui pourraient se sentir délaissés. Ils s’étaient engagés en 2014 pour agir pour Château-du-Loir, pour s’investir pour le bien de tous. Élus de l’opposition, ils ont tenté d’œuvrer de la même façon. Ils ont poursuivi dans le cadre de la commune nouvelle de Montval-sur-Loir.

Ils ne démissionnent pas par dépit, parce qu’ils seraient « mauvais perdants », pas après 4 années d’engagement. Ils démissionnent parce qu’il veulent alerter les Montvalois sur le fonctionnement de la municipalité. Ils démissionnent parce que leur implication dans la vie municipale n’a jamais été possible.

Madame le Maire n’a jamais tenu compte de leurs remarques, de leurs questions, la communication n’a jamais pu s’établir. Le travail en commissions, auxquelles ils participaient, a été battu en brèche lors des conseils municipaux. Ils ont pris connaissance en Conseil Municipal de certains dossiers, sans aucune information préalable, tout comme d’ailleurs, semble-t-il, les membres de la majorité.

Les exemples sont nombreux, la navette, les travaux de la Castélorienne, le foyer logement, l’achat d’Almirall. Ils espéraient qu’avec la création de la commune nouvelle, avec l’arrivée de conseillers des communes déléguées de Vouvray-sur-Loir et Montabon, le dialogue allait s’améliorer, mais cela n’a pas été le cas.

Michel Auville avait durant son mandat, tout comme Daniel Macheton avant lui, essayé de travailler en équipe, démocratiquement et non isolément. Ils avaient essayé de fonctionner avec la minorité, essayé de collaborer avec le milieu associatif, essayé de dialoguer avec les Castéloriennes et Castéloriens. C’était un axe essentiel de son programme en 2014.

Madame Pavy-Morançais n’a manifestement pas fait ce choix-là. Alors, après avoir attendu et espéré que la situation s’améliore, mais se trouvant toujours dans l’impossibilité d’agir pour la commune, dans l’impossibilité de simplement communiquer, les 4 élus de la liste « Ensemble Poursuivons » ont démissionné ! 

Ce sont les mêmes raisons qui amèneront la majorité des suivants sur la liste, à refuser de siéger dans un Conseil où ils ne seraient d’aucune utilité.

« On n'était pas là pour démolir, mais nous aurions aimé être écoutés ! »

Retour à l'accueil