Jeudi matin, au rond-point de Montabon, une trentaine de « Gilets Jaunes » a fêté les Noces d’Or de Monique et Jacky Cartier. Le couple originaire du Mans est installé à Vaas depuis 4 ans, et fait partie des irréductibles du conflit depuis le 17 novembre.

« Comme leur famille est très loin, ils nous ont demandé la permission de fêter leur anniversaire de mariage. Ici, c’est un lieu de vie, ils ne cassent rien, tout le monde se respecte, il n’y a pas de chef, toute décision est prise à l’unanimité. Il y a des personnes en situation difficile dont l’un est salarié chez Arjowiggins à Bessé-sur-Braye. C’est une communauté de vie, de rencontres et d’échanges » explique Sylvie Chevalier, propriétaire du terrain.

« Sans emploi, pratiquement sans famille, j’étais paumé. Je suis arrivé ici par hasard au réveillon du jour de l’an, ne connaissant personne, et maintenant je m’y trouve bien » confie Marc, qui était cariste avant la perte de son emploi.

Malgré le fort brouillard, le décorum était parfait, tout était prévu, une table décorée pour tous les invités, un chapiteau pour la cérémonie, monté par un Mac Gyver en gilet jaune.

Un Maire symbolique a bien voulu tenir ce rôle, ceint d’une écharpe torsadée tricolore en papier crépon. Celui-ci a résumé l’état civil du couple « Jacky est né au Mans en mars 1949 et Monique est née en novembre 1948 à Coulaines. Ils se sont rencontrés le 30 juin 1968 au bord de l’eau dans une guinguette et se sont mariés le 21 février 1969 à 15 h à la Mairie du Mans. Le couple a 6 enfants et 8 petits-enfants. Jacky est passionné par la sécurité, celui-ci a fait beaucoup de bénévolat dans ce domaine, notamment comme commissaire pendant les 24 heures à l’ACO.

« Nous sommes là car la situation ne nous convient pas, il faut un changement drastique. Ma femme ayant élevé ses enfants a très peu de retraite, de plus, elle est handicapée. On ne s’attendait pas à une telle reconnaissance, on est devenu plus que des amis » confie Jacky Cartier.

 

Retour à l'accueil