S'il vous plait, soyez nombreux à signer cette pétition, elle est destinée à faire prendre conscience au gouvernement de l'impact considérable et de la dangerosité de ce fléau. Il faut que tout le monde se mobilise. Plusieurs nids ont été répertoriés dans notre ville même, dont 2 rue Pitoulière, ainsi que dans les villages et campagnes autour.

https://www.snapiculture.com/petition-frelon/

Depuis son arrivée en 2004 dans des poteries chinoises, rien n’a été fait par les autorités pour empêcher son développement exponentiel : 1 nid la première année, 5 nids l'année suivante, 25 la troisième, ..., maintenant il y en a partout en France, ça vient d'arriver en Allemagne et en Suisse,( via la France), ces deux pays ont donc déposé une plainte contre la France et demandent des dommages et intérêts! Dix morts dans notre pays cette année, humains par leur venin et des millions d'abeilles et autres butineurs et papillons tués pour être mangés par les larves frelons, butineurs divers qui sont indispensables à nos cultures. La destruction des nids n'est plus faite par les pompiers mais par des entreprises privées, (adresses en mairies), c'est cher et dépendant de la hauteur de leur installation dans les haies, arbres, toits, etc... De courageux bénévoles se démènent pour essayer que ce nuisible soit classé de telle sorte qu'une prise en charge des destructions soit prise par les pouvoirs publics.

Signer cette pétition leur permettrait de se faire écouter ! Tout le monde est concerné, en Asie les abeilles ont appris à se défendre pendant des millénaires, les nôtres commencent seulement à tenter de le faire, mais si nous ne les aidons pas elles disparaîtront, les récoltes de miel en France ont considérablement baissé, d'autres facteurs sont aussi en cause, traitements des cultures ..., mais il faut savoir que quand une ruche est harcelée par les frelons, elles ne sortent presque plus butiner, donc ne font plus assez de miel pour nourrir leurs larves, donc mortalité dans la ruche. Une abeille ne vit que trois semaines en été, les naissances nombreuses sont indispensables à l'existence de la colonie. En fin de saison, les survivantes manquent de réserves pour l'hiver, et la ruche meure.

Si une colonie est faible à l'automne, elle peut être attaquée par des centaines de frelons qui vont systématiquement tuer toutes les abeilles et dévorer le miel restant.

C’est maintenant qu’il faut poser des pièges pour détruire les femelles fondatrices, une femelle attrapée, 3000 frelons asiatiques de moins dans la nature ou chez vous, dans votre haie, sous votre toit, dans votre garage …

Le climat plus chaud fait que les nids de frelons restent vivants jusqu’en décembre, donc d’avantage de femelles fondatrices vont survivre, cachées dans des trous d’arbres, de murs ou du sol, pour ressortir plus tôt en hiver et fonder une nouvelle colonie.

Beaucoup de sites web renseignent la fabrication de pièges bouteilles, les jardineries en vendent, les produits appâts qui n’attirent pas les abeilles peuvent être achetés tout prêts ou être fabriqués avec 70% de bière brune, 15% de sirop cassis, 15% de vin blanc.

Le danger pour nous et nos enfants :

Guêpes et frelons, contrairement aux abeilles, gardent leurs dards et peuvent piquer plusieurs fois. Le venin n’est pas plus fort que celui des guêpes, mais le vrai danger est dans le comportement des frelons asiatiques, leur technique de défense consiste à attaquer en groupe. Le nombre de piqûres, et donc forcément la dose de venin, sont plus importants, impliquant alors un vrai risque vital. La dose létale est de 160 piqûres pour un être humain, mais une seule peut être mortelle pour quelqu’un d’allergique.

Sylviane Monthulé

Retour à l'accueil