À la suite d’une dégradation du portique réglementant la circulation des véhicules rue du Chemin de Fer, Jacques Lauze, le Maire de Dissay-sous-Courcillon, informe les habitants qu’il se voit dans l’obligation de fermer cette rue le temps de remettre en état ce portique.

En raison de sa fragilité due aux véhicules lourds, la SNCF, propriétaire du pont qui surplombe la ligne de chemin de fer, avait mis en garde la municipalité de sa fermeture définitive.

« Nous avions souhaité maintenir cette voie d’accès pour les véhicules légers, mais en deux ans, nous avons dû intervenir 3 fois pour réparer ce portique. (Coût de la réparation entre 5 000 et 6 000 €). Il est extrêmement regrettable que le comportement inadmissible de quelques imbéciles ne respectant pas cette réglementation nuise à l’ensemble des usagers. Il est fort probable qu’à la prochaine dégradation du portique, la SNCF ferme définitivement l’accès à ce pont » informe Jacques Lauze. Une plainte a été déposée à la gendarmerie.

 

 

Retour à l'accueil