Mardi, à l’IME Val de Loir, six jeunes avec leur professeur Jean-Baptiste Poirier, et Adeline, leur éducatrice, ont planté un cerisier.

Ce geste symbolique c’était aussi pour remplacer le bois qui a servi à Anaïs Dupont afin de faire fabriquer aux jeunes un banc de sa création, ainsi le texte« Je rends ce que je prends » de l’affiche qu’ils ont dessiné devient réalité.

« Nous avions reçu des propositions de projets. Comme Anaïs recherchait une classe, de plus elle travaillait sur le bois, ceci nous a convaincus de la choisir » explique Jean-Baptiste Poirier enseignant d’une classe IME délocalisée à l’école du Point-du-Jour.

Anaïs Dupont est étudiante à l’école supérieure des Beaux-arts du Mans, et termine ses études qui seront sanctionnées par un diplôme (5 eme année,Master)

« J’ai contacté le directeur de l’ADAPEI de la Sarthe qui a relayé ma demande. Mon but était de créer un mobilier adapté aux capacités des élèves : Flavien, Nolan, Steven, Betty, Célia, Léo.

C’est un banc composé de 10 éléments en peuplier de 10 mm d’épaisseur pouvant se monter sans colle, principe des kaplas. J’espère plus tard, commercialiser mon mobilier et pourquoi pas créer mon entreprise ».

 

Retour à l'accueil