Finales nationales des meilleurs jeunes de pétanque en Corse : l’école de pétanque de la vallée du Loir finit l’année en apothéose et a brillamment représenté la Sarthe à Borgo près de Bastia.

Parmi les 24 meilleurs jeunes nationaux français présents en Corse qui ont disputé les finales nationales de pétanque, 3 joueurs de l’école de pétanque de la Vallée du Loir ont brillé sous le soleil de l’ile de beauté. Un déplacement lointain, mais une dernière compétition de l’année disputée dans une ambiance de fête, de par l’accueil chaleureux des organisateurs insulaires. Les compétitions ont toutes été très relevées.

Les épreuves de précision réussissent aux sarthois : 

Dans les épreuves de précision, Titouan Pinçon Assez du Val de Loir Pétanque 72 a été en finale du concours de point de précision dans la catégorie junior. Son jeune frère, Malo Pinçon Assez, a réalisé le meilleur score des séries éliminatoires du concours de point de précision en minime, mais a été battu en ½ finale. Belles performances d’ensemble dans un exercice toujours compliqué, et ce, dans un niveau très relevé où figure les meilleurs jeunes de l’hexagone.

Apothéose dans les finales triplettes avec 2 jeunes de l’école sur le podium national :

Dans les finales nationales triplettes, Quentin Dézécot du CO Castélorien a été extrêmement régulier tout au long des 9 parties qui composaient cette compétition. Il a pu ainsi accéder au podium en finissant 2ème dans la catégorie junior derrière Ivane Courtine du Puy de Dôme.

Et l’autre bonne surprise est venue dans la catégorie minime où Malo Pinçon Assez du VLP 72 a obtenu une même 2ème place sur le podium derrière l’inévitable N°1 parisien Mathis Boulanger. A noter que ces 3 jeunes joueurs de l’école de pétanque ont eu l’occasion d’être managés par Anna Maillard, membre de l’équipe de France féminine et championne du monde. Tous les jeunes champions sont repartis enchantés de ce séjour en Corse, séduit par le niveau exceptionnel du plateau et par l’accueil inoubliable des Corses.

Une fin d’année sportive en apothéose pour les jeunes sudistes sarthois.

Tituan, Quentin et Malo

 

Retour à l'accueil