Par Jean-Michel Génevaux:

Bonjour Mme la Députée.

Sauf erreur de ma part, vous allez voter la réforme des retraites proposée par le gouvernement.
Vous le ferez en vous appuyant votre légitimité acquise grâce à votre résultat du premier tour de l'élection : 32% des voix. Peut-être, choisirez-vous une légitimité sur le second tour, 54 % des voix, comme si dans ces 54 % des voix, il n'y avait pas de voix qui votaient "contre" votre concurrente.

Depuis juin 2017, depuis les choix gouvernementaux, depuis la gestion des manifestations, depuis que beaucoup d'eau a coulé sous les ponts du Loir, êtes-vous sûr du soutien permanent des électeurs de votre circonscription pour voter la réforme des retraites ?

Vous venez de recevoir une lettre d'un député* qui vous propose, avant de voter la réforme, de remettre votre mandat en jeu, par une consultation populaire, pour vérifier que le soutien à votre programme est encore là, 2 ans et 9 mois plus tard.

Merci de nous indiquer si vous souhaitez vérifier la légitimité actuelle de votre mandat. Si oui, le député qui vous a fait cette proposition, s'est engagé aussi de son coté, à remettre en même temps son mandat en jeu.

Une fois votre posture revalidée, c'est avec l'esprit serein, que vous pourrez voter cette réforme.

Dans l'espoir d'une réponse, veuillez agréer, Madame la députée, l'expression de mes sentiments respectueux.

Jean-Michel Génevaux

enseignant-chercheur, Université du Mans

* https://www.youtube.com/watch?v=a3PyxUO1XYs

Retour à l'accueil