Ha ! Si j’avais des pouvoirs transcendantaux

Ha ! Si je pouvais tout défaire, tout refaire

Détricoter les mailles de ce filet

Et réapprendre un nouveau point

Pour réunir le genre humain

Ha ! si j’étais magicienne

J’effacerai toutes les peines

Arrêtez cette course au pouvoir

* Stop ! à ce monde en vrac

Je refuse de croire la fin du monde

Je crois plus à la fin d’un monde

* Stop ! au pouvoir de l’argent

Pendant qu’il est encore temps

Redressons-nous, redressons la barre

Avant qu’il ne soit trop tard

Nous sommes sur le même bateau

* Stop ! aux vautours

Je veux de l’Amour pour toujours

En ce moment de pause

L’arrêt de ce monde de vitesse

Écoutez nos oiseaux qui chantent

Je suppose que le taux de pollution régresse 

Pour un monde avec plus de clarté

Réunissant les familles autour de jeux de société et de tendresse

Je voudrais rééquilibrer la mondialisation

Que chacun relève le menton

Que chacun fabrique ce dont il a besoin

Là où il se trouve, serait plus sain

Cela n’empêcherait pas l’échange des savoirs

Nous pouvions nous accorder

Et apprendre à partager

La terre est ronde, dit-on

Tenons-nous main dans la main

Car il n’y a pas de malin

Et tous , nous reviens (causalité)

Tout autour, que des humains

Pourquoi continuer à donner tant de chagrin

J’arrête de te voir comme un rival

Tout dépend de toi, de moi, c’est vital

Moi qui souffre physiquement

Je ne cesse de marcher justement

Pour ne pas perdre mes mouvements

J’observe la nature, qui en ce moment

Me donne l’impression de reprendre la vie

La nature reprend ses droits

Respectons nous aussi cette harmonie

La race humaine en fait partie

Nous ne somment pas supérieurs

Aux autres formes de vie

Stop ! à cette infamie

Unissons-nous vers l’infini

 

Maryvonne Maciulewicz

 
 
 
"Nous y voilà, Nous y sommes"

https://www.youtube.com/watch?v=w3qbkV-SdxQ

Retour à l'accueil