Après avoir quitté Shanghaï, deux jeunes créatrices de mode, Hélène Allard et Maude Jehan, ont choisi la rotonde ferroviaire pour faire une séance de « shooting photo » afin de proposer sur Internet, leurs créations de marque « Mohme Paris », de prêt à porter féminin.

 

« Originaire de Château du loir, j'ai découvert la rotonde il y a un an et j'ai trouvé ce lieu formidable. Ce lieu mythique, hors du temps est extrêmement scénique. Il cochait toutes les cases: l'originalité, le savoir-faire, l'histoire, les émotions, le voyage et l'aspect très urbain d'une gare » explique Hélène Allard. 

C’est dans une école de commerce de Rennes que l’histoire commence. Maude et Hélène se rencontrent, finissent par exercer le même métier d’acheteuses dans la mode et partent s’installer à Shanghaï pour le travail en 2014. « Il y a eu un élan, grâce au style de vie et à tout ce qui nous entourait. Un nouveau souffle qui était cosmopolite, audacieux. Les looks étaient très colorés avec beaucoup de jeux de matières. À Shanghaï, il y a des styles très affirmés… allant parfois jusqu’au mauvais goût ! Nous avons adoré ! »

Hélène Allard et Maude Jehan

Elles manipulent et mélangent les tissus, les couleurs, les imprimés et les coupes audacieuses avec un « je-ne-sais-quoi » qui sort de l’ordinaire. Un twist et esprit feel good, mélange de leurs deux personnalités contrastées, qui fait l’essence même de Mohme. 

Fanny Andriamasy

 

 

 

 

« De retour en France après 6 ans d'expatriation, nous voulions avec mon associée tout relocaliser, nos productions de vêtements, nos collaborateurs, nos bureaux.....

À chaque saison nous organisons ce que l'on appelle "un shooting photo", c'est une mise en scène de nos nouveautés à venir. Nous mettons en scène les vêtements mais pas que. C'est aussi l'occasion de mettre en valeur une femme et une icône. La femme Mohme se veut émotionnelle et avec un sacré caractère. Il faut donc un lieu atypique et singulier pour marquer les esprits.

Notre équipe est constituée d’une amie Fanny Andriamasy: la mannequin, de Benjamin Poulin originaire de Montabon le photographe et de nous deux » rajoute Hélène Allard. 

« Mohme Paris » sur instagram, facebook et site internet via www.moh meparis.com 

 

Retour à l'accueil