Vendredi, les cérémonies du 59ème anniversaire de la fin de la guerre d’Algérie le 19 mars 1962 ont été maintenues afin d’honorer les 30 000 morts et disparus d’Afrique du Nord entre 1952 et 1962 ainsi qu’aux victimes civiles.

À Jupilles, les membres du comité local de la FNACA ( Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie-Maroc-Tunisie), et la municipalité représentée par Vincent Gruau, le Maire et Jean-Jacques Darret, 3e adjoint, se sont rendus au monument aux morts pour un dépôt de gerbes.

« Avec la réunion des anciens combattants de la FNACA de Château-du-Loir, le comité de Jupilles compte maintenant 52 adhérents avec une moyenne d’âge de 85 ans » explique Jacques Raux, le Président du comité, qui transmit le message de la FNACA « Ne jamais oublier le souvenir de cette malheureuse page de notre histoire commune dont les plaies sont encore vives en France et en Algérie. C’est savoir y puiser les leçons pour prémunir les jeunes et futures générations de l’âpreté des guerres et de la misère. C’est agir pour un monde plus juste, plus solidaire, plus fraternel dont dépend l’avenir de l’humanité. Aujourd’hui, des enfants de la France sont engagés dans plusieurs théâtres extérieurs. Nous saluons leur engagement. Ensemble, agissons afin de se faire entendre pour un avenir de Paix ».

Dépôt de gerbes par Vincent Gruau et Jacques Raux

 

 

Vincent Gruau, le Maire de Jupilles a lu le communiqué de Geneviève Darrieussecq, Ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, chargée de la Mémoire et des Anciens combattants. « Le Président de la République souhaite que nous portions un regard de vérité sur notre histoire commune avec une vérité de rapprochement et de respect de chaque mémoire. À l’instar de cette journée nationale, la France reconnaît toutes les mémoires, n’en occulte aucune et travaille à construire une mémoire apaisée »

 

 

Retour à l'accueil