Pour l’anniversaire du bicentenaire de la mort de Napoléon 1er, Jacques Corvaisier, Président du Club Collections et Passions du Val de Loir ne pouvait pas rester indifférent de cette date.

Deux siècles après sa disparition, l'empereur qui a rétabli l’esclavage dans les colonies, a aussi beaucoup œuvré à l'organisation de la cité avec le code civil qui reste l’œuvre majeure de l’Empereur. Il passionne autant qu’il divise, mais Jacques Corvaisier, s’intéresse plus aux objets qu’au passé historique de Napoléon.

Multi collectionneur, celui-ci possède entre 150 et 200 médailles et une centaine de bustes de l’empereur qu’il a acquis à 80 % dans les brocantes. Les médailles commémoratives sont sur les thèmes de ses exploits, retour d’Égypte, victoire de Marengo, bataille d’Iéna...

Les bustes originaux et moulages, de bronze, d’étain, d’argent, de plâtre, de régule, sont signés des célèbres sculpteurs : Antonio Canova, Antoine-Denis Chaudet, Louis-Simon Boizot, Jean-Antoine Houdon. Toutes ces pièces en métal pour la plupart, prennent de l’espace sur les nombreuses étagères et donne à Denise, épouse de Jacques Corvaisier, du travail de dépoussiérage.

Muni du catalogue de la vente exceptionnelle aux enchères d’objets intimes ayant appartenu à l'Empereur, le collectionneur faisait remarquer « Les acheteurs se verront aussi proposer au Château de Fontainebleau, des cheveux de l’Empereur, des bas qui lui ont appartenu, un gobelet en verre et une assiette dite des quartiers généraux qu’il a utilisée à Sainte-Hélène. Très rare, cette assiette est estimée 200 000 euros, prix départ »

Comment appelle-t-on un collectionneur d’objets sur Napoléon ?

Je pense que l’on peut dire Napoléoniste. Quand il n’y a pas de nom, je baptise moi-même.

Actuellement, j’ai 1704 noms de collectionneurs dans mon répertoire, dont sexosécurophiliste, le collectionneur d'emballages de préservatifs »

****************************

Buste résine patinée à la feuille d'or, tiré à 20 exemplaires

 

Retour à l'accueil