Article paru ce matin dans le Maine-Libre:

L'ONF et les acteurs locaux de Bercé Forêt d'Exception® se sont engagés à restaurer les sites emblématiques du massif. Après la Futaie des Clos, c'est au tour de la Fontaine de la Coudre d'être repensée collectivement grâce au soutien de la Société Générale. Riche d'une longue histoire, cet écrin de verdure très apprécié du grand public est traversé par le Dinan. L'eau y est omniprésente (cours d'eau, mares forestières, etc.) et favorise la présence d'une faune et d'une flore remarquables.

Dès 2017, ce site a été identifié comme prioritaire, avec notamment le sentier pédagogique crée il y a une trentaine d’années. Ce sentier d’une longueur de 2 km avec une nouvelle identité "à l'école de la forêt" est le circuit idéal pour se pratiquer en famille.

L'objectif final est de doter la forêt domaniale de Bercé d'un espace pédagogique forestier (EPF), pour sensibiliser les plus jeunes aux richesses de la forêt et à sa gestion quotidienne. Celui-ci comprend : une aire d’accueil avec aire de pique-nique avec un abri ; un parcours pédagogique composé de panneaux, accompagné d’un livret pédagogique;  un livret à destination des enseignants. Un parcours numérique via l’application ONF Découverte accompagne ce sentier et sera donc en libre accès sur Android et IOS.

 

***********************************

« Ce projet pédagogique pour le territoire représente une belle avancée pour partager les multiples thématiques de la forêt domaniale de Bercé, ses enjeux, ses richesses, etc., avec le plus grand nombre. J’espère qu’en le parcourant, vous apprécierez tout le travail mené et le rendu graphique. N’hésitez pas à télécharger l’application mobile ONF Découverte à partir de lundi prochain pour découvrir une autre facette du parcours « À l’école de la forêt ». Il est prévu une inauguration vers le mois d’octobre, à cette date seront délivrés les livrets pédagogiques et le livret enseignant afin d’accompagner les écoles dans leur sortie scolaire thématique. Ils seront en libre téléchargement sur onf.fr » explique Romain Perrot, Agence territoriale ONF Pays de la Loire, Chargé de communication, Animateur Bercé Forêt d'Exception

 

**************************************

************************************

Itinéraire du sentier

Le sentier, une boucle de 2 km, longe le Dinan pendant quelques centaines de mètres, avant de remonter une vingtaine de mètres sur le plateau. Une partie a été aménagée pour les personnes handicapées avec la disponibilité d’un parking PMR.

Tout le long du parcours, il y a des bornes botaniques des essences et des flores environnantes, charme, érable, châtaignier… Des panneaux pédagogiques permettent de découvrir la forêt au fil des saisons : la forêt distributrice d’air et d’eau, la multifonctionnalité de la forêt, la protection de l’environnement, sur l’économie, la biodiversité, les espace de loisirs.

Hervé et Marine Guillemain de Cogners ont découvert le sentier

 

À mi-chemin se  dresse une zone de séquoias d’Amérique, arbres qui se sont bien adaptés au territoire de Bercé. Proche des ces arbres géants, une mare a été nettoyée, un ponton permet aux promeneurs d’y faire un arrêt. Les mares forestières sont des milieux de grande richesse naturelle, indispensable à la reproduction d’espèces comme les batraciens, les odonates (libellules).

Deux-cents mares ont été dénombrées à Bercé dont beaucoup proviennent d’interventions humaines anciennes qui ont fait l’objet de travaux de restauration.

De retour à la Fontaine de la Coudre, 5 tables de pique-nique ont été installées pour profiter des ombrages du lieu, qui attirent de nombreux visiteurs en période estivale.

*******************************************

Hervé Daviau, le responsable de l’Office National des forêts de l’unité territoriale Sarthe Mayenne.

« En forêt, nos activités sont très rythmées avec les saisons, en période estivale, on a deux préoccupations majeures, la première, c’est la gestion de l’accueil, période propice à la découverte pour les touristes, chacun doit trouver sa place dans les activités de la nature en respectant la forêt, et le deuxième point, ce sont les risques d’incendie. Le Sud Sarthe est très propice aux départs de feux. Nous avons une convention de partenariat avec le SDISS qui permet pour eux de venir faire des exercices d’interventions en période printanière. On reçoit tous les matins un bulletin d’alerte que le SDISS publie. À partir de ces informations, on déclenche ou pas, des tournées de surveillance» explique Hervé Daviau, le responsable de l’Office National des forêts de l’unité territoriale Sarthe Mayenne.

*****************************

"Je remercie Hervé Daviau et Romain Perrot pour leur contribution à cet article".   Guy ROGER

Retour à l'accueil