Suite à l’arrêt de la navette « Cœur de Ville » le 1er juillet, la municipalité a proposé d’autres moyens de déplacement aux personnes qui empruntaient régulièrement ce service, par le dispositif « Ma Course SNCF », le Réso’Ap et 3 compagnies de taxis locales. Pour aider financièrement l’accès à ces nouveaux moyens de transport, des chèques mobilité sont proposés aux personnes qui en font la demande par l’intermédiaire du CCAS. ​Le réseau Réso’Ap intervient pour favoriser l'autonomie des personnes par une aide à la mobilité. Ce dispositif s’adresse à toutes les personnes (personnes âgées, en situation de handicap, en insertion socio-professionnelle, etc...) qui rencontrent des difficultés de mobilité ou d’isolement social et géographique. Le montant de l’aide financière est de 30 € par personne, renouvelable 3 fois dans l’année. Vendredi, Hervé Roncière et Dominique Langevin, adjoint aux affaires sociales, avaient invité Murielle et Claudine, 2 personnes qui empruntaient ce moyen de transport pour connaître leurs sentiments.

Hervé Roncière, Murielle et Claudine, Dominique Langevin et Mélanie Barbault

« N’ayant plus de voiture, j’étais très heureuse d’avoir un petit bus pour me transporter, celui-ci donnait de la vie à Château-du-Loir. C’était aussi un moyen de rencontrer d’autres personnes avec qui on pouvait sympathiser, c’était devenu convivial. Pour l’instant, le système SNCF ne me convient pas, par contre le porte à porte est un plus pour les personnes éloignées » réagit Murielle.

« Nous ne connaissons pas encore le nombre de personnes affectées par le problème, mais sachez que nous travaillons pour améliorer ces solutions alternatives. Il y a des nouvelles habitudes à prendre comme dans tous nouveaux services. Nous reviendrons vers vous pour savoir comment ça fonctionne, comment vous allez utiliser les chèques mobilités » répond Hervé Roncière.

« Il est regrettable que tous les services administratifs présents au Centre Social aient été déplacés dans la zone de Mont-sur-Loir sans prendre en compte les situations des personnes âgées » rappelle Dominique Langevin. ​  « Pour bénéficier de l’aide, il faut habiter Montval-sur-Loir et être sans solution pour se déplacer. Il suffit de nous contacter au 02 43 44 89 75 , nous expliquer les difficultés, une commission donnera son avis pour délivrer le chéquier mobilité » explique Mélanie Barbault, responsable solidarité du CCAS.

 

Retour à l'accueil