Chaque année, à la salle des fêtes « La Chevillaise », la classe de CM1 et CM2 de Catherine Lanoë, professeure de l’école de Saint-Pierre-de-Chevillé, invite les parents pour un concert chanté et c’est l’occasion aussi, de remettre aux élèves de CM2, le diplôme du permis vélo.

 

« C’est une reprise après deux années d’arrêt à cause de la covid. Les 21 élèves de CM1 et de CM2 chantent sur le thème « les Chœurs en joie », c’est un mélange de chants et de chorégraphies » explique Catherine Lanoë. Ce concert est le fruit d’une année de travail avec Marie Bouquin, dumiste de la Communauté de Communes Loir Lucé Bercé. Huit chants ont été interprétés accompagnés à la guitare par Marie Bouquin, dont « La tendresse », interprétée par Bourvil, « Le p'tit bonheur » l'une des chansons les plus connues de Félix Leclerc et « Nos plus belles années » de Grand Corps malade.

« Ce n’est pas que du chant, les paroles du slam de Grand Corps Malade, ont été réécrites par les élèves. Nous faisons aussi de la percussion corporelle, de l’écoute culturelle, de l’initiation et de l’éveil à la musique pour les élèves qui ne sont pas inscrits dans un cursus classique en école de musique ou au conservatoire. C’est un travail de collaboration entre l’enseignante et moi » explique Marie Bouquin. À la fin du concert, les élèves en guise de remerciements ont offert un texte souvenir à Marie Bouquin « Merci pour cette fabuleuse année de musique ! » et une plante à Madame le Maire.

 

 

Concernant le passage du permis vélos des CM 2, c’est Arnaud Lanoë, moniteur de prévention routière et policier municipal de Neuillé-Pont-Pierre qui a pris cette initiative. « Ma femme prépare les tests de théorie en classe et moi en accord avec la mairie, je fais passer la pratique dans la cour de l’école. En campagne, la plupart des jeunes doivent connaître la réglementation du code la route, alors je suis assez exigeant. C’est une action que j’avais lancé à Château-du-Loir et qui est toujours d’actualité dans cette ville »

Ce rendez-vous annuel s’est clôturé par le pot de l’amitié à l’extérieur de la salle des fêtes, covid oblige.

Retour à l'accueil