Depuis l'hiver 2001 un partenariat entre la SNCF et la LPO
 (Ligue de protection des oiseaux)
a été mis en place pour garder une très importante colonie d'hirondelles de fenêtres.

Malheureusement cette initiative ne plait pas à certains, puisque c'est la deuxième année que l'on retrouve ces nids entièrement détruits.

Le long des bureaux, la LPO a aménagé des planchettes pour éviter les fientes, qui sont ramassées régulièrement.
hirondel3.jpg

En plus des nids naturels, des nids artificiels augmentent
 la capacité de réception.

hirondel2.jpg


Voici le résultat de la casse
!
A qui ça profite ?

hirondel1.jpg

Retour à l'accueil