CHATEAU DU LOIR en 1956

Quand la ville avait son chantier naval

La société ACNAM

Ateliers de Constructions Navales

et d'Applications Mécaniques

Emplacement actuel du cabinet médical des Profondevaux

Spécialisée en construction navale en alliage léger

60 ouvriers

construit les vedettes et les canots de sauvetage

du FRANCE  (Fin des travaux Novembre 1961)

Quelques documents prétés par Mrs Jean MASCIULEWICZ et Jean Claude POLTEAU

Fabrication de 20 canots de sauvetage pouvant accueillir 165 passagers

et 2 vedettes de 25 personnes

Essai sur le Loir à Coëmont

 

Les Castéloriens étaient mis à contribution

pour  tester les embarcations

 

 

 

 

Départ pour Saint Nazaire


 
.

Nombreuse clientèle

Marine Nationale,grandes compagnies de navigation,expéditions polaires Paul-Emile Victor,Eric Tabarly,Alain Glicksman,Marc Linsky,le Maire de Marseille Gaston Defferre

Février 1968

Eric TABARLY (au centre) en visite au chantier de l'ACNAM

Jean Claude POLTEAU à sa gauche

 

 Souvenirs,  - Par un Journaliste bien connu  de l'époque.

La venue de Tabarly. Je m'en souviens comme si c'était... hier.  Ou... avant hier. Eric était venu à Château du Loir à l'invitation de son pote, André Glicksman, ancien navigateur solitaire et rédacteur en chef de la revue Neptune- Nautisme qui fait autorité dans le monde de la presse spécialisée de la voile.  

Il était en fait venu superviser les travaux de réalisation du dernier bateau de Gaston Deferre (Considéré par les gens du milieu comme un excellent barreur), le Palinodie IV construit aux chantiers ACNAM sous la direction de Dominique Presle, architecte naval de renom au plan européen (Élève d'André Mauric pape des architectes naval de l'époque).  

 

   Ce que je peux dire c'est que l'interview d'Eric avait été particulièrement laborieuse. Aux question posées il répondait presque invariablement, après un certain temps de réflexion tout de même : "Oui..." ou "Non..." Pas antipathique le gars Eric, mais il n’avait pas tellement le goût de la parole. Rien à voir avec l'autre machine à palabre qu'est l'Amiral De Kersauson...    Voilà entre deux lignes ce que ça me rappelle.   

 

 

 

 

 

 

 

acnam8.jpg

acnam9.jpg

Malheureusement des problèmes de gestion,vétusté des bâtiments et du matériel, inadaptation aux techniques de production déclencha la mise en liquidation judiciaire en Décembre 1977,trois mois après, en Mars 1978, c'était la fermeture et les soixante ouvriers étaient remerciés. 

 


  Autres photos fournies par Sylvain Louchet

 

 

Sans-titre-1

 

Sans-titre-3

 

 

Sans-titre-4

Sans-titre-6

Fabrication également de canoës et hors bordsSans-titre-15Sans-titre-16

Sans-titre-17Sans-titre-2

Sans-titre-14

Sans-titre-5

 

Sans-titre-7Sans-titre-8

Sans-titre-9

Sans-titre-10

Sans-titre-11

Retour à l'accueil